Maintenant sur www.tacticalfrenchies.com


    La cuisine du terroir et survie/bushcraft et réflexion sur le bushcraft

    Partagez

    RATATOSK
    Major

    Messages : 1423
    Date d'inscription : 15/04/2011
    Age : 35
    Localisation : Moselle

    La cuisine du terroir et survie/bushcraft et réflexion sur le bushcraft

    Message  RATATOSK le Dim 31 Juil - 10:09

    En règle générale, voici ma philosophie en matière de survie: à Rome, fait comme les Romains =). Dicton sorti de son contexte mais qui exprime bien le fond de ma pensée: dans chaque milieu, nous avons des populations/cultures qui y ont eu une descendance depuis des siècles, parfois des millénaires. Preuve incontestable que leur mode de vie les rends aptes à survivre.

    Le mode de vie occidental est hors compétition car il n'est lié à aucun peuple (c'est le propre des universalismes), n'est pas viable à long terme et tend à détruire les ethnies et les cultures dans un glabiboulga sans lendemain.

    Bon, partant de cet état d'esprit, j'ai pu regarder d'un autre oeil les populations Françaises du Terroir et nottament les *recettes*.

    Prenons la confiture par exemple. C'est quoi la confiture ? C'est de la pâte à tartiner aux fruits pour le petit déjeuner ou bien un moyen de conserver les fruits que l'on a en excédent ? Sachant que la confiture se conserve TRES longtemps.

    Prenons le petit salé, le canard confit, la choucroute et cie : le but recherché est il le plaisir du palais ou bien d'améliorer la conservation des aliments ?

    Prenons la viande séchée (sauciflar =)... même réflexion.

    Prenons la moutarde, le fromage... Encore une fois, est ce qu'il s'agit d'une recherche en matière de gout ou plutôt une solution pour recycler des aliments qui autrement seraient gâtés (fromage = lait pourri, moutarde = vin tourné). Le vin est lui aussi un recyclage de fruits pourris.

    Prenons le pain... Le pain est lui aussi hors catégorie, on pourrait écrire des kilomètres sur cet aliment qui, avec d'autres outils, ont permis à l'homme de conquérir le monde. Vous rigolez mais cet aliment se conserve incroyablement longtemps et est très énergétique, facile à produire...

    A la manière des Amazoniens, des Berbères (bon je vais pas tous les citer =) qui savent se démerder avec les ressources qu'ils sont sous la main, on trouve encore dans nos campagnes des individus qui, si les supermarchés devaient fermer, ne verraient aucun changement dans leur mode de vie: chasse, cueillette, agriculture, mode de conservation, artisanat, plante médicinales...

    Tout ça pour

    1 dire que le bushcraft est la science de survie des autochtones d'Europe. Ce savoir est menacé (comme partout dans le monde, dans chaque culture).

    2 demander si il existe des livres sur la survie en milieu Européen basés sur les savoirs des autochtones. ça fait sourire vu qu'il n'y a pas de zones éloignées de plus de 50km d'une supérette... Tiens, vous saviez que pendant la guerre, les mecs faisaient des réchauds avec UNE grosse buche fendue en 4 et blindée de petit bois ? Ca a l'air de marcher aussi bien qu'un LT2 à 90€ =) D'où ça sort cette astuce à votre avis, à part de l'émission de Ray Mears ? =)

    3 vous demander si vous connaissez des choses pas courantes que vos grands parents ou arrière grands parents vous ont enseigné.

    74Leman
    Admin

    Messages : 4071
    Date d'inscription : 11/04/2010
    Age : 41
    Localisation : les pieds dans l'eau, la tête sur la montagne

    Re: La cuisine du terroir et survie/bushcraft et réflexion sur le bushcraft

    Message  74Leman le Dim 31 Juil - 10:38

    Ces façons "traditionnelles" de conserver la nourriture est moins lié aux civilisations en elle même qu'aux moyens techniques de conservations :

    aux époques évoquées (qui ne sont pas si lointaines : mon père a passé une partie de son enfance dans une ferme d'altitude avec une seule arrivée d'eau et sans électricité..) : pas de frigo dans le foyers, peu de chambres froides chez les pro; pas de moyen de transport pour les produits frais...
    Salages, confits, stérilisation, conserves étaient les seuls et uniques moyens à dispositions pour pérenniser un stock de nourriture nécessaire pour affronter les saisons moins généreuse en terme de cultures par exemple....


    _________________
    Il convient toujours de considérer les choses sérieuses avec légèreté, et les choses légères avec sérieux.
    #TAD ADDICT 74#

    RATATOSK
    Major

    Messages : 1423
    Date d'inscription : 15/04/2011
    Age : 35
    Localisation : Moselle

    Re: La cuisine du terroir et survie/bushcraft et réflexion sur le bushcraft

    Message  RATATOSK le Dim 31 Juil - 11:00

    Ces façons "traditionnelles" de conserver la nourriture est moins lié aux civilisations en elle même qu'aux moyens techniques de conservations :

    Euh, les ethnologues, pour étudier une culture, étudient tout, y compris la forme, la fabrication, l'utilisation et la symbolique des petites cuillères... Donc les moyens et techniques de conservations sont un phénomène d'une culture à un moment donné. Tu ne peux pas séparer le savoir faire technique de la culture.

    D'ailleurs, en paléo, on nomme les cultures en fonction d'un savoir faire proéminent: par exemple la culture des cordées nomme les peuples qui spécifiquement ornaient leurs poteries de motifs à base d'empreintes de cordages... ça va chercher loin hein ^ ^.

    En dehors de ça il est difficile de trouver des infos dans le theme Terroir/Survie et non pas Terroir/Tourisme bio ou gastro...

    74Leman
    Admin

    Messages : 4071
    Date d'inscription : 11/04/2010
    Age : 41
    Localisation : les pieds dans l'eau, la tête sur la montagne

    Re: La cuisine du terroir et survie/bushcraft et réflexion sur le bushcraft

    Message  74Leman le Dim 31 Juil - 11:44

    Je suis bien d'accord avec toi sur le modus operandi des scientifiques... mais de fait, on est bien obligé de faire avec ce qu'on a .
    Si les supermarchés se sont développés, ce qui est certes un fait de société et lié à une forme de civilisation, c'est aussi parce que les connaissances techniques ont permis de le faire.


    Sinon, les info sur terroir/survivalisme sont sans doute peu disponible car pour les habitants de l'époque, le concept de survie laissait sa place à celui tout simple de vie : ils n'avaient pas le loisir de s'amuser à survivre.

    Je pense alors qu'il vaut mieux se tourner du côté des historiens, musée du patrimoine etc pour apprendre les recettes les plus élémentaire de l'époque.


    _________________
    Il convient toujours de considérer les choses sérieuses avec légèreté, et les choses légères avec sérieux.
    #TAD ADDICT 74#

    RATATOSK
    Major

    Messages : 1423
    Date d'inscription : 15/04/2011
    Age : 35
    Localisation : Moselle

    Re: La cuisine du terroir et survie/bushcraft et réflexion sur le bushcraft

    Message  RATATOSK le Dim 31 Juil - 12:09

    Je suis bien d'accord avec toi sur le modus operandi des scientifiques... mais de fait, on est bien obligé de faire avec ce qu'on a .
    Si les supermarchés se sont développés, ce qui est certes un fait de société et lié à une forme de civilisation, c'est aussi parce que les connaissances techniques ont permis de le faire.

    Je vois ce que tu veux dire et je n'y répondrai pas car ça serait sans fin à la manière d'un dialogue Shadock
    Je peux tout de même t'enjoindre à regarder l'épisode Ray Mears en Amazonie. Il explique parfaitement comment l'introduction d'outils modernes conduit à la déculturation et à la perte de savoirs.

    Sinon, les info sur terroir/survivalisme sont sans doute peu disponible car pour les habitants de l'époque, le concept de survie laissait sa place à celui tout simple de vie : ils n'avaient pas le loisir de s'amuser à survivre.

    Carrément d'accord.

    Je pense alors qu'il vaut mieux se tourner du côté des historiens, musée du patrimoine etc pour apprendre les recettes les plus élémentaire de l'époque.

    Je suis déjà sur le filon. Mais je cherche toujours si quelqu'un n'a pas prémâché le travail avant =)

    donovan

    Messages : 77
    Date d'inscription : 11/04/2011

    Re: La cuisine du terroir et survie/bushcraft et réflexion sur le bushcraft

    Message  donovan le Dim 31 Juil - 13:59

    Venez en Auvergne et allez dans une région appelée le Haut Livradois, vous y trouverez des aborigènes bien de chez nous utilisant des techniques qu'on pourrait croire disparues à l'heure du numérique.

    RATATOSK
    Major

    Messages : 1423
    Date d'inscription : 15/04/2011
    Age : 35
    Localisation : Moselle

    Re: La cuisine du terroir et survie/bushcraft et réflexion sur le bushcraft

    Message  RATATOSK le Dim 31 Juil - 17:53

    donovan a écrit:Venez en Auvergne et allez dans une région appelée le Haut Livradois, vous y trouverez des aborigènes bien de chez nous utilisant des techniques qu'on pourrait croire disparues à l'heure du numérique.

    Hehehe, ça fait des années que je ne suis pas retourné à St Nectaire. Ils ont des fromages là bas, ils bougent tout seuls Laughing.

    J'aime beaucoup le massif central en général... Tain faut que j'y retourne =)

    polo
    Major

    Messages : 1142
    Date d'inscription : 07/11/2010
    Age : 36
    Localisation : lorraine

    Re: La cuisine du terroir et survie/bushcraft et réflexion sur le bushcraft

    Message  polo le Dim 31 Juil - 19:04

    Je pense alors qu'il vaut mieux se tourner du côté des historiens, musée du patrimoine etc

    genre les écomusées .

    Contenu sponsorisé

    Re: La cuisine du terroir et survie/bushcraft et réflexion sur le bushcraft

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:04


      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc - 16:04