Maintenant sur www.tacticalfrenchies.com


    Bien choisir sa bombe lacrymo

    Partagez
    avatar
    DEAD
    Major

    Messages : 1294
    Date d'inscription : 15/04/2010

    Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  DEAD le Dim 30 Jan - 18:21

    Je c/c ici un article que j'ai écrit pour un blog... Je pense que ces conseils sont connus de tous ici... Mais sait on jamais.

    Modif 28/01/2011: Rectification concernant la date de péremption.

    Les bombes lacrymogènes ne sont pas des gadgets : ce sont des armes à part entière dont la spécificité est de présenter une létalité quasiment nulle. De ce fait, elles deviennent des outils de self défense idéales. Pourtant, lorsqu’un néophyte se décide à acquérir une bombe lacrymogène, il se retrouve confronté à une myriade de modèles qui ont tous une action différente. Ce guide se propose de vous aider à choisir le modèle de « lacrymo » qui vous conviendra le mieux.

    Rappel Juridique


    Avant toute chose : nul n’est censé ignorer la loi. Nous allons donc commencer par nous mettre au parfum. Voici ce que dit l’article 12 de l’Arrêté du 11 septembre 1995 relatif au classement de certains matériels, armes et munitions :

    « 1° Tant que les caractéristiques de classement au titre du décret du 18 avril 1939 susvisé d’un générateur d’aérosol lacrymogène ou incapacitant n’ont pas été définies, ces générateurs sont classés en 6e catégorie. Sous réserve de toute autre disposition réglementaire applicable aux générateurs d’aérosol, ces caractéristiques sont définies par arrêté du ministre de la défense après avis de la commission interministérielle prévue à l’article 5 du décret du 6 mai 1995 susvisé.

    2° Les générateurs d’aérosol lacrymogènes ou incapacitants à base de CS (orthochlorobenzylidène) concentré à plus de 2 p. 100 dont le volume de remplissage est supérieur à 100 ml ou dont le débit instantané à la valve est supérieur à 60 grammes par seconde mesuré sous une température atmosphérique de 20 °C sont classés en 6e catégorie en application du paragraphe 2 de la 6e catégorie du décret du 6 mai 1995 susvisé. »

    Pour simplifier, cet article nous informe que toutes les bombes lacrymogènes sont des armes de 6e catégorie (interdiction au port et au transport) à l’exception des bombes lacrymogènes à base de CS, concentrées à moins de 2% et d’un volume inférieur à 100ml.

    Ceci étant, la loi dit aussi que « Tous objets susceptibles de constituer une arme dangereuse pour la sécurité publique » sont classés en 6e catégorie (source)… Ainsi, lors d’un contrôle de police, un agent peut considérer n’importe quel objet comme une arme de 6e catégorie, y compris les bombes lacrymogènes qui sont à priori autorisées au port.

    Enfin, c’est une évidence, mais comme on ne sait jamais par qui on va être lu : si une lacrymo normalement autorisée au port est utilisée pour effectuer une agression, elle devient une arme par destination (6e catégorie).

    Une question de combinaison gagnante.


    Une bombe lacrymogène est définie par trois caractéristiques :

    1. Le produit actif : c’est l’agent irritant qui produit l’effet lacrymogène.
    2. Le médium : c’est la solution dans laquelle est dilué le produit actif.
    3. La taille de la bombe.

    C’est en combinant ces trois caractéristiques que vous pourrez choisir votre modèle idéal.

    1 Le produit actif


    Actuellement, pour les civils, il existe deux types de produit actif : le CS et l’OC.

    Le CS (2-chlorobenzalmalononitrile) est d’origine chimique. Il se présente à la base sous forme de poudre. A l’inverse l’OC (Oléorésine Capsicum) est un extrait de piment et a la forme d’un liquide jaune orangé. Bien que le CS et l’OC aient le même effet lacrymogène pendant 30 à 45 minutes, il existe des différences de taille entre les deux produits.

    L'OC est à base de piment.

    En premier lieu, l’OC agit plus vite. Une fois en contact avec l’agresseur, l’OC met 1 à 3 secondes avant d’agir tandis que le CS devient irritant en 3 à 7 secondes. Dans les situations critiques où chaque seconde compte, l’OC se démarque.

    Ensuite, la poudre de CS est contaminante, c’est-à-dire qu’un vêtement aspergé par du CS peut répandre de la poudre sur tout ce avec quoi il entre en contact, même longtemps après l’aspersion : il faut donc décontaminer tout ce qui est entré en contact avec le CS. A l’inverse, l’OC est biodégradable et se neutralise sans intervention humaine.

    Autre différence : le CS est peu efficace sur les chiens et les humains drogués tandis que l’OC reste efficace dans ces situations. Les bombes lacrymogènes « OC » sont d’ailleurs utilisées outre atlantique comme répulsif anti-ours (source)… Là encore l’OC marque un point.

    Un dernier détail, ces bombes lacrymogènes périment et deviennent inefficaces au fil du temps. Là encore il y a des différences : le CS peut être conservé parfois plus de 5 ans tandis que l’OC ne se conserve en général que 2 ans (à l’exception de certaines marques haut de gamme).

    Conclusion : à priori l’extrait de piment (OC) est préférable au CS car il agit plus rapidement et fonctionne sur un spectre plus large de cibles.

    2 Le médium


    Le médium est le « produit » qui va servir à diluer le principe actif. Ceci a une première conséquence de toute importance : il s’agit de la concentration en produit actif. Plus il y a de médium, moins il y a d’OC ou de CS et moins la solution lacrymogène est efficace. Malheureusement, d’une part très peu de bombes lacrymogènes affichent la concentration en produit actif et d’autre part, lorsque la concentration en produit actif est indiquée, rien n’en garantit la pureté (exemple quelle quantité de capsicum réelle au sein de la solution d’OC ?). Par conséquent, en l’absence d’étude sérieuse, cet article ne se hasardera pas à vous recommander un fabricant plutôt qu’un autre (plus tard peu être).

    Le médium, c’est aussi ce qui va donner une « consistance » particulière au tir de la bombe lacrymogène. Il y a 4 types de consistance, à savoir :

    * Spray/Gaz
    * Jet liquide
    * Mousse
    * Gel

    Le spray/gaz est certainement la consistance la plus connue. La nature volatile des lacrymos « spray » les restreignent à une utilisation en plein air, car en milieu clos il y a un risque de saturer la pièce dans laquelle on se trouve avec le gaz et ainsi se neutraliser soi même. Même à

    l’extérieur, il faut être prudent car si on a le vent contre soi, on risque alors de subir un « retour » de jet. Le spray/gaz présente quand même un avantage : nul besoin de viser, il suffit de « gazer » en direction de la menace (attention aux victimes collatérales cependant). Second avantage, les lacrymogènes « gaz » sont les seules lacrymos à entraîner une gêne respiratoire. Malheureusement, cet avantage est amoindri par la faible portée de ces bombes : environ 1.5m. Enfin, le spray permet ce que les instructeurs de self nomment en plaisantant « la technique du calamar ancestral ». Cette technique consiste à fuir et à lâcher des nuages de lacrymogène derrière soi pour semer d’éventuels poursuivants.

    Les bombes lacrymogènes « jet liquide » sont ce qui se rapproche le plus des pistolets à eau de notre enfance : elles tirent un « trait » de liquide huileux à 2-3 mètres. L’intérêt de ce médium est sa précision et sa portée : les risques de dommages collatéraux sont réduits. L’ennui, avec le jet liquide est de devoir bien viser. Vous pourrez d’ailleurs voir quelques tirs de jet liquide dans un précédent article.

    Les bombes lacrymo « mousse » sont de conception relativement récente. Elles tirent en « cône » une substance collante. D’après certaines vidéos publicitaires, il s’agirait d’un compromis entre le médium liquide et le gaz. C’est-à-dire que l’on bénéficie du tir « de zone » tout en évitant les auto-intoxications du au vent de face ou à un milieu clos. De plus la substance étant collante, elle « reste » sur l’agresseur : est ce que cela signifie que l’effet incapacitant dure plus longtemps et est plus virulent ? Toujours est-il que même si votre adversaire est équipé d’un « masque de ski », il sera tout de même aveuglé par la mousse collante.

    Pour finir, les mediums de type « gel », souvent confondus avec les lacrymo « jet liquide » par beaucoup de monde, tirent un trait de substance gélatineuse. D’après le manuel de Fred Perrin, les bombes lacrymogènes en Gel n’entraînent pas de sensation de brûlure sur la peau et ne seraient efficaces que sur les yeux et les muqueuses. En dehors de ce détail, elles sont assez semblables au médium « jet liquide ».

    Dimensions

    Les bombes lacrymogènes existent en tous type de tailles : du format « lady » qui se glisse dans un sac à main au format « extincteur » destiné aux professionnels ou à la défense du domicile.

    Ce qui va suivre est une succession d’enfoncement de portes ouvertes mais qui se doivent d’être précisées.

    Plus la bombe lacrymogène est grande et plus vous pourrez traiter de cibles. Avec une bombe lacrymogène de 25ml, vous pourrez faire face à un ou deux agresseurs avant de fuir tandis qu’avec bombe de 300ml vous aurez assez pour repousser 6 personnes et tenir le terrain jusqu’à l’arrivée des secours.

    Plus la bombe lacrymogène est petite, plus elle est facile à dissimuler et surtout, mieux elle sera tolérée en cas de contrôle de police ou d’affaire portée devant un tribunal.

    Plus la bombe lacrymogène est grande et plus elle est dissuasive. La dissuasion, stratégie favorite du monde animal, est un facteur qui vous permet de l’emporter sans avoir à combattre. C’est un effet qui, dans un cadre d’auto-défense, est à rechercher.

    Derniers conseils


    Arrivé à ce stade de la lecture, vous êtes en mesure de déterminer le modèle de bombe lacrymogène dont vous avez besoin. Mais attention, avant de procéder à l’achat, vous devez connaître deux ou trois astuces supplémentaires.

    Tout d’abord, les bombes lacrymogènes périment ! Veillez à vérifier la date de péremption, généralement située sur le cul de la bouteille. Au fil du temps, le gaz propulseur s’échappe de la bouteille. A terme, le liquide ne peut plus être projeté vers sa cible.

    Ensuite, vérifiez que la bombe lacrymogène est encore « scellée ». Les marques les plus sérieuses attachent un « plombage » en plastique semblable à ceux que l’on trouve sur les compteurs EDF. Plus généralement, près du mécanisme de tir, il y a toujours un petit morceau de plastique qui casse lors de la première utilisation. Veillez à vous assurer de sa présence.

    Autre détail qui fâche : le prix ! Certains armuriers pratiquent des tarifs honteux. Une lacrymogène de 25ml ne doit pas coûter plus de 10€ et une bombe de 300ml ne doit pas dépasser les 50€.

    Sachez en outre qu’il existe des « décontaminants » OC et CS dont le but est de neutraliser la sensation de brûlure. Il peut être intéressant d’en disposer sur soi, en cas de dommage collatéral par exemple.

    Enfin, fuyez comme la peste les petits modèles de bombe qui ont un bouton « affleurant ». Le risque est de déclencher involontairement sa bombe. Préférez les modèles avec goupille ou clapet de sécurité.

    Conclusion

    Vous êtes désormais capable de choisir une bombe lacrymogène, c’est très bien. Peut être êtes vous déjà passé à l’achat… Mais maintenant il va falloir apprendre à s’en servir ! Parfaitement ! Bien que cette arme soit très facile d’emploi, elle nécessite tout de même un minimum de formation. Rapprochez vous d’un club de self défense ou parlez en à votre instructeur si vous en faîtes déjà partie. Enfin, je tiens à vous présenter la source principale de cet article, il s’agit d’un petit manuel écrit par Fred Perrin, (instructeur de tir, de self défense, mais aussi artisan forgeron-coutelier) : « Auto-défense au spray ». Il ne coûte que 10€, il ne remplace certes pas un vrai cours de self-défense, mais il a le mérite d’exister et d’être instructif.

    avatar
    DEAD
    Major

    Messages : 1294
    Date d'inscription : 15/04/2010

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  DEAD le Dim 30 Jan - 18:24

    Un autre article qui suit le précédent et le complète. Là ça pourrait un peu plus vous intéresser

    L’article précédent se proposait de vous guider dans le choix d’une catégorie de bombe lacrymogène (OC, CS, spray, jet, etc.). Ce qui suit vous aidera cette fois ci à choisir une « marque » de bombe lacrymogène OC plutôt qu’une autre.

    Les caractéristiques d’une bombe lacrymo OC

    Nous n’aborderons pas la question de la « taille » de la bombe (volume) ni celle de la consistance du médium. Cette question a déjà été traitée précédemment.

    Une bombe lacrymogène OC se caractérise par 4 valeurs, les deux dernières se déduidant des deux premières :

    * La concentration d‘Oléorésine Capsicum en pour-cents,
    * Le score sur l’échelle de Scoville (ou SHU pour Scoville heat unit),
    * La valeur de Scoville,
    * Et la concentration capsaïcine.

    La concentration en OC désigne platement la quantité de « jus de piment » par rapport aux autres ingrédients. Cette valeur est généralement comprise entre 2% et 15%. Plus la concentration en OC est élevée, plus l’effet dure longtemps (source). Cependant, ce pourcentage est un mauvais indicateur de l’efficacité d’une bombe lacrymogène OC car il n’indique pas si ce « jus de piment » est très ou modérément épicé.


    L’échelle de Scoville (ou Scoville Heat Unit, SHU) permet justement de mesurer la « force » des piments. Au sein d’une solution d’OC, la molécule qui donne ce goût épicé se nomme capsaïcine. Cette échelle permet donc d’évaluer la quantité de capsaïcine au sein d’une solution. Il faut savoir qu’une solution de capsaïcine pure présentera un score de 16 000 000 et que les bombes lacrymogènes présentent généralement un score compris entre 500 000 et 5 000 000. A delà de cette valeur, la substance créerait des lésions laissant des séquelles permanentes, notamment au niveau de yeux (attention aux lacrymogènes artisanales). Plus une bombe lacrymogène a d’unités de Scoville, plus elle « arrache » et plus elle agit rapidement (source). Mais encore une fois, cette valeur seule ne permet pas de juger de la qualité d’une bombe lacrymogène : il faut combiner la concentration en OC avec la SHU d’une bombe lacrymogène pour se faire une idée objective de son efficacité.

    La valeur de Scoville d’une bombe lacrymogène OC (ou Scoville Value) est tout simplement le score de Scoville de la bombe lacrymogène modifiée par sa concentration. La formule est : (unités sur l’échelle de Scoville) multiplié par (concentration/100). Exemple une bombe lacrymo concentrée à 10% d’OC et présentant 2 000 000 d’unités de Scoville aura une valeur de Scoville de 200 000. Cette valeur est un bon indicateur de l’efficacité d’une bombe lacrymogène. Malheureusement, tous les fabricants n’emploient pas cette valeur pour vanter les mérites de leur produit.

    Généralement, les fabricants sérieux de bombes lacrymogènes affichent au moins la concentration minimale (ou moyenne) en capséïcine dans leurs bombes. Cette valeur est calculée à partir de la valeur de Scoville. La formule est : valeur de scoville x (100/16 000 000). Le résultat est donné en pourcentage. Ainsi une bombe lacrymogène ayant une valeur de Scoville de 200 000 présentera une concentration en capséïcine de 1.25%.

    Concrètement, quelle marque choisir ?

    En premier lieu, évitez les fabricants qui ne communiquent pas leurs valeurs : si ils ne s’en vantent pas commercialement, c’est qu’il n’y a pas de quoi en être fier. Par exemple, la marque TW1000 ne fournit aucune valeur sur l’emballage et ne répond pas aux courriers leur demandant des éclaircissements… Orientez vous plutôt sur des fabricants qui jouent la carte de la transparence en affichant la concentration en OC, le nombre d’unités de Scoville et éventuellement la concentration en capséïcine.

    Ensuite, choisissez de préférence des bombes qui garantissent une concentration en Capséïcine moyenne de 1.25%. La marque Sabre Red, commercialisée en France, se vante d’une concentration en capséïcine de 1.33% (plus proche de 1.25% en réalité).

    Tout le nécéssaire est indiqué en clair sur l'étiquette.

    D’autre part, si la qualité de la solution OC fait la puissance d’une bombe lacrymogène, il ne faut pas non plus laisser de coté la qualité du gaz propulseur. Dans ce domaine, encore une fois, Sabre Red semble avoir des arguments en la matière. D’ailleurs, leurs bombes périment au bout de 4 ans là où les autres lacrymos périment en 2 ans.

    Enfin, les bombes lacrymogènes Sabre Red, en plus de tacher comme toutes les OC, contiennent un colorant qui apparaît seulement aux UV et qui peut tenir sur la peau pendant un certain temps, même après rinçage à l’eau. Ceci facilite le travail d’identification des suspects.

    Malheureusement, ces avantages ont un prix : les bombes lacrymogènes Sabre Red sont à la fois plus chères et plus difficiles à trouver sur le marché… Si obtenir une lacrymo de 20ml de cette marque n’est pas si compliqué, avoir accès aux modèles « extincteur » est une autre histoire…

    Une dernière chose: si vous connaissez d’autres marques que Sabre Red dont la qualité de la solution est garantie et qui sont disponibles en France (au moins importables), n’hésitez pas à le signaler dans les commentaires.

    sebastienb
    Sergent

    Messages : 348
    Date d'inscription : 07/09/2010
    Localisation : marcq en baroeul

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  sebastienb le Lun 31 Jan - 9:08

    Merci pour ces infos Dead.

    Au final au niveau du medium quel est ton choix ?
    avatar
    elpirato76
    Sergent Chef

    Messages : 421
    Date d'inscription : 21/01/2011
    Age : 32
    Localisation : 76 represente !!!!

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  elpirato76 le Lun 31 Jan - 10:37

    Salut, tres bon post !!! Twisted Evil
    Moi j'utilise Defense One de chez GK Pro ! La concentration pour du gel Actif CSW est donner ainsi : par ex 75 ml [110] e 3 qu'est ce que ça veut dire ?
    Merci
    avatar
    elpirato76
    Sergent Chef

    Messages : 421
    Date d'inscription : 21/01/2011
    Age : 32
    Localisation : 76 represente !!!!

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  elpirato76 le Lun 31 Jan - 18:12

    Même question, sur mon extincteur Defense One/GK Pro il y a marqué 300 ml [405] e 3 , keske c ?
    avatar
    cash
    Caporal

    Messages : 183
    Date d'inscription : 19/12/2010
    Age : 33
    Localisation : Bordeaux

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  cash le Mar 1 Mar - 22:15

    Je déterre un petit peu ce très bon post pour savoir si certain ont des adresses pour se procurer du décontaminant CS et OC même si ce dernier semble impossible à trouver.

    J'ai trouvé ça sur la toile mais je sais pas ce que ça peu valoir : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

    D'autre part j'ai lu sur Wikipedia qu'une solution de Malox dilué avec de l'eau pourrais atténuer l'effet du gaz CS, est ce que quelqu'un aurait déjà testé ?
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
    avatar
    polo
    Major

    Messages : 1142
    Date d'inscription : 07/11/2010
    Age : 37
    Localisation : lorraine

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  polo le Mar 1 Mar - 23:13

    Le mix malox je sais pas.
    Mais pour le bio-shield c est celui que j utilise et il va bien .
    Probleme pour le citoyen lambda "vente sousmis a autorisation" du moins en bohtique pbysique , a chaque fois on me demande un justif ( carte pro et/ou fiche de paye)
    avatar
    cash
    Caporal

    Messages : 183
    Date d'inscription : 19/12/2010
    Age : 33
    Localisation : Bordeaux

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  cash le Mer 2 Mar - 12:41

    Et le bioshield fonctionne aussi pour les bombe OC ou uniquement avec le CS ?

    Par contre je comprend pas pourquoi il est aussi difficile de se procurer ce genre de produit ?

    Est ce que les armuriers font du zèle ou y a t'il une loi spécifique ? Ca parait quand même aberrant de ne pas pouvoir acheter un produit qui dans un sens peu s'apparenter a un "médicament".
    avatar
    Monsieur
    Admin

    Messages : 2990
    Date d'inscription : 10/04/2010
    Age : 39
    Localisation : London

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  Monsieur le Mer 2 Mar - 12:53

    cash a écrit: Ca parait quand même aberrant de ne pas pouvoir acheter un produit qui dans un sens peu s'apparenter a un "médicament".

    Ouai ou aussi a anihiler le pouvoir paralysant ou du moins incapacitant de la bombe, parfait pour les voleurs de sacs de vieilles qui se font gazer!!! C'est peut etre pour ca qu'il ne vendent qu'aux pros!


    _________________
    "Tu vois, le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi tu creuses."

    TAD ADDICT #001

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
    avatar
    cash
    Caporal

    Messages : 183
    Date d'inscription : 19/12/2010
    Age : 33
    Localisation : Bordeaux

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  cash le Mer 2 Mar - 14:10

    Monsieur a écrit:
    cash a écrit: Ca parait quand même aberrant de ne pas pouvoir acheter un produit qui dans un sens peu s'apparenter a un "médicament".

    Ouai ou aussi a anihiler le pouvoir paralysant ou du moins incapacitant de la bombe, parfait pour les voleurs de sacs de vieilles qui se font gazer!!! C'est peut etre pour ca qu'il ne vendent qu'aux pros!

    Je suis partiellement d'accord avec toi. C'est une façon de voir les choses mais dans ce cas tu part du postulat que la bombe lacrymo est utilisé par un gentil qui se défend face a un méchant lors d'une agression.

    Mais personnellement je pense qu'il y a aussi des "méchants" qui utilise des bombe lacrymo pour te braquer plus facilement...

    De plus on peu voir aussi des personnes de bonne composition qui après avoir eu une dure journée ou une soirée un peu trop arrosé vont te balancer une giclée de lacrymo par ce qu'il vont croire que tu les a regardé de travers.

    D'autre part on peu aussi être victime d'un dommage collatérale... Il suffit qu'il y ait une altercation entre 2 individus dans une rame de métro, si l'un d'eux utilise une lacrymo pour se défendre je pense que tout le monde vas en profiter.

    Enfin j'aimerais m'équiper d'une bombe pour mon domicile mais on est jamais à l'abri d'une défaillance technique ou d'une erreur de manipulation je souhaiterais donc aussi avoir du décontaminant chez moi, ce qui me parait être une requête honnête.

    Je finirais par une simple question aux personnes qui manipulent beaucoup de couteaux comme les artisans coutelier ou les revendeurs : avez vous de quoi vous soigner en cas de coupure importante ? J'imagine que oui ?

    Pour moi ce même principes de précaution devrais aussi pouvoir s'appliquer aux bombes lacrymogène.
    avatar
    Monsieur
    Admin

    Messages : 2990
    Date d'inscription : 10/04/2010
    Age : 39
    Localisation : London

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  Monsieur le Mer 2 Mar - 15:26

    Tu as raison que cela pourrait etre pratique dans ces cas la. Mais si tu es la victime d'une agression le mieux sera d'aller a l'hosto de faire constater tes blessures et de porter plainte (meme contre X)

    De la meme facon si ca t'arrive chez toi et que tu te blesses sur une tentative d'effraction que tu veux repousser je suppose que tu porteras plainte et pourras toujours aller a l'hosto.

    Ton analogie est interessante par rapport aux couteliers mais je doute qu'a part qq compresses, des steril strips et des pansements il aietn un kit de suture chez eux pour se recoudrent tous seuls!

    J'ai toujours cru comprendre que beaucoup d'eau aidé pour les problemes de lacrymo. Ne serait-ce pas le pamsement et steril strip des couteliers?


    _________________
    "Tu vois, le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi tu creuses."

    TAD ADDICT #001

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
    avatar
    cash
    Caporal

    Messages : 183
    Date d'inscription : 19/12/2010
    Age : 33
    Localisation : Bordeaux

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  cash le Mer 2 Mar - 15:34

    Monsieur a écrit:J'ai toujours cru comprendre que beaucoup d'eau aidé pour les problemes de lacrymo. Ne serait-ce pas le pamsement et steril strip des couteliers?

    C'est pas faux effectivement. Même si je trouve quand même agaçant de ne pas pouvoir se procurer ce type de produit.

    M'enfin je m'en remettrais au bon vouloir de ma baignoire en cas de besoin.
    avatar
    NicolasAA
    Caporal Chef

    Messages : 222
    Date d'inscription : 01/02/2011
    Age : 31
    Localisation : Loir et cher

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  NicolasAA le Mer 2 Mar - 15:58

    Bonjour moi j'ai achetai dans le même magasin que ma bombe l'acrimo le décontaminent de la marque TOE pro 50ml pour je ne sais plus trop le prix mais moins de 15 euro je crois.

    avatar
    Barooder
    Caporal

    Messages : 192
    Date d'inscription : 29/08/2011
    Age : 42
    Localisation : Toulouse

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  Barooder le Ven 16 Déc - 19:20

    je compte investir dans une bombe lacrymo de type "Guardian Angel" de PIEXON car je trouve le port discret (dans mon Maxped.Fatboy) et pour l'ergonomie ,maintenant je souhaiterai avoir des avis sur ce produit.
    Merci à vous
    avatar
    Max3417

    Messages : 92
    Date d'inscription : 21/11/2011
    Age : 25

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  Max3417 le Sam 17 Déc - 21:13

    moi je te conseil la lacrymo en format standard de la marque sabre red, trouvable du petit au gros modèle sur le site coutellerie tourangelle, pour moi c' est le mieux


    ton truc ça marche que pour deux coups je crois
    avatar
    Barooder
    Caporal

    Messages : 192
    Date d'inscription : 29/08/2011
    Age : 42
    Localisation : Toulouse

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  Barooder le Dim 18 Déc - 9:02

    ma femme a un RED SABRE dans son sac,effectivement la reputation de la marque n'est plus à faire.
    Pour le Guardian Angel II oui il tire 2 coups uniquement sur une distance de 4m environ, l’avantage il est plat ,bonne ergonomie (type crosse de revolver), 8 fois plus rapide qu'une lacrymogène classique ,efficace même en cas de vent contraire et fabrication Suisse.

    désavantage :2 coups, 6 ml par charge
    avatar
    Barooder
    Caporal

    Messages : 192
    Date d'inscription : 29/08/2011
    Age : 42
    Localisation : Toulouse

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  Barooder le Lun 26 Déc - 17:45

    des tests sur ce produit par des membres du forum ?

    BSP DEFENSE

    Messages : 4
    Date d'inscription : 29/01/2012

    correction

    Message  BSP DEFENSE le Dim 29 Jan - 17:52

    Bonjour,

    Je tien a appporté une correction importante sur ton sujet qui est tres bien fais mais comporte une gave erreur juridique.

    Je m'explique. tu cite le decret de loi et c'est très bien mais tu l'interprete mal.

    « 1° Tant que les caractéristiques de classement au titre du décret du 18 avril 1939 susvisé d’un générateur d’aérosol lacrymogène ou incapacitant n’ont pas été définies, ces générateurs sont classés en 6e catégorie. Sous réserve de toute autre disposition réglementaire applicable aux générateurs d’aérosol, ces caractéristiques sont définies par arrêté du ministre de la défense après avis de la commission interministérielle prévue à l’article 5 du décret du 6 mai 1995 susvisé.

    2° Les générateurs d’aérosol lacrymogènes ou incapacitants à base de CS (orthochlorobenzylidène) concentré à plus de 2 p. 100 dont le volume de remplissage est supérieur à 100 ml ou dont le débit instantané à la valve est supérieur à 60 grammes par seconde mesuré sous une température atmosphérique de 20 °C sont classés en 6e catégorie en application du paragraphe 2 de la 6e catégorie du décret du 6 mai 1995 susvisé. »

    le passage de l’article 5 du décret du 6 mai 1995 qui définissait les caractéristique n'a pas pas été voté.

    Il est donc nécessaire de retenir qu'en fonction de leurs caractéristiques, "toutes les bombes aérosols de défense sont classées en 6ème catégorie", certaines sont nommément désignées, d'autres non. En effet, jusqu'a ce jour, il n'existe aucun decret ou article de lois qui vienne précisé les caractéristiques de classement au titre du décret du 18 avril 1939 susvisé d’un générateur d’aérosol lacrymogène ou incapacitant.

    C'est la ton erreur aucune bombe lacrymogène n'est autorisé au port et transport sans motif légitime car elle sont toutes classé comme des arme de 6° catégorie paragraphe 2. Même si on peut lire le contrait sur internet un peu partout, regarde sur lègifrance et tu verras que l’article 5 du décret du 6 mai 1995 ne déclasse pas les bombe lacrymogène.

    Par ailleurs, il faut que tu sache qu'en Europe il y a seulement deux société qui fabrique les molécule Cs et oc. Elle sont toutes donné pour une péremption de 5ans. Mais seulement les sociétés qui remplisse les aérosol regarde souvent plus le rendement que la qualité. pour cela elle dilue souvent la solution actif avec de l'alcool ce qui est strictement illégale et utilise des contenant aérosol qui ne résiste pas à la corrosion du produit d'ou les les fuite de gaz qui diminue la durée d'utilisation de l'aérosol.

    Pour terminé tu devrais précise que beaucoup de revendeur sur internet ne sont même pas autorisé à vendre des bombe lacrymogène qui sont tous des arme de 6° catégorie paragraphe 2 et ceux quelque soit leur concentration et volume. Je ne citerai pas de nom mais il y en a beaucoup plus que l'on pense.


    BSP DEFENSE

    Messages : 4
    Date d'inscription : 29/01/2012

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  BSP DEFENSE le Dim 29 Jan - 18:05

    Le guardian angel est 10 fois plus efficace qu'un aérosol. JE m'explique Les de charge de Oc qu'il contient sont propulsé par une charge pyrotechnique qui permet a la solution d'être expulsé à 450 km/H. Sa vitesse permet de neutralisez un agresseur même cagoulé . Son utilisation peut se faire face au vent même par vent violent.

    Son grand frère le JPX à remplacé le taser au sein des force de police canadienne.

    Regarder notre video de démonstration et explication sur notre site: boutique sécurité professionnel.
    Si on m'autorise je vous donne le liens.

    En ce qui concerne la marque des bombe lacrymogène, il faut savoir que les solution actif sont toute les même car il y a que deux usine en Europe capable de la produire la solution actif. La ou les marque se différence c'est le contenant et le sérieux. Car beaucoup passe par des société qui mettre en contener et ses société sont pas toutes regardante sur la loi. pour des question des cout , plusieur d'entre elle dilue la solution actif avec de l'alcool ou utilise des aérosol qui ne résiste pas à la corrosion.

    avatar
    guigui93

    Messages : 33
    Date d'inscription : 10/05/2010
    Age : 27
    Localisation : loiret

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  guigui93 le Dim 29 Jan - 18:44

    Ce qui me plait dans le guardian angel c'est le 2 coups et après plus utilisable, comme ça si tu te fait désarmé il n'est plus utilisable.
    avatar
    vanco
    Sergent Chef

    Messages : 482
    Date d'inscription : 12/12/2010
    Age : 42
    Localisation : EH

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  vanco le Dim 29 Jan - 19:06

    BSP DEFENSE a écrit:Le guardian angel est 10 fois plus efficace qu'un aérosol...

    10x affraid

    C'est le résultat d'une étude prosprective randomisée en double aveugle, recommandation de grade A ou ça sort de la bouche à tartempion genre commercial à la jean-claude convenant ?
    Les produits sont différents et de fait pas vraiment comparables;
    Par contre, Sûre que autant on peut "discuter" avec les représentants de la force publique et autres "gens d'armes" sur une mini gazeuse, autant ça va finir mal avec le Guardian ...
    avatar
    Barooder
    Caporal

    Messages : 192
    Date d'inscription : 29/08/2011
    Age : 42
    Localisation : Toulouse

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  Barooder le Dim 29 Jan - 19:54

    je compte m'en procuré un mais je cherche (comme tous le monde )le moins cher. En général c'est de l'ordre de 39€ sans fdp pour le Guardian Angel II.

    De plus la prise en mains m'a l'air très simple (comme un pistolet),que sur une gazeuse classique faut prendre du bon coté,et enlever le capuchon (parfois) et mettre le doigt sur le diffuseur...

    Sur le gardian c'est plus une prise en main instinctive, vise et tire.
    Je ne suis pas professionnel dans la sècu. peut être que des membres du forum pourront compléter c'est avis.

    Contenu sponsorisé

    Re: Bien choisir sa bombe lacrymo

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 22 Oct - 4:39